Le vieillissement

Sophrologie et personnes âgées

La vieillesse,

c'est l'enfance,

avec la sagesse en +

L'apport de la sophrologie

La pratique de la sophrologie va favoriser l'activation de certaines capacités comme la concentration, la mémoire, elle améliore la respiration, diminue les tensions physiques et psychiques. La sophrologie par son activation du corps de façon adaptée aux personnes âgées amène à vivre l'approche sensorielle d'une façon plus intense, plus active. La pratique redynamise, apaise, et permet d'explorer d'autres facettes de soi, d'aller vers une maturité plus rayonnante. Se vit un équilibre fait d'une nouvelle conscience de soi.

Revenir au corps permet de se connecter au vivant en soi.

Le vieillissement est un processus global progressif de transformation,

à la fois physique et émotionnel, celle des modifications biologiques, psychologiques et sociales.

      Même si dans certains cas le corps est douloureux, Vieillir ne veut pas dire être douloureux.

Nous avons peut être des expériences vécues dans l'enfance avec un grand-père ou une grand-mère, qui nous transmettait leur savoir faire ou savoir être avec richesse et générosité. Et aussi des souvenirs de leur sieste dans des fauteuils montrant un ralentissement des activités.

      Dans les sociétés traditionnelles, être vieux était considéré comme un privilège, le vieux était celui qui pas son courage et sa sagesse, était arrivé à dépasser tous les pièges de la vie,c'était le meilleur chasseur, le meilleur guerrier ou le meilleur guérisseur...

Ce n'est plus le cas de nos jours, la durée de l'expérience vie s'est allongée, il n'y a plus de mérite à devenir vieux, ce qui entraine de l'amertume.

La transmission des personnes âgées, à leur rythme, amène à vivre une relation plus authentique.

      La perte

 

Effet du vieillissement sur l'organisme et le métabolisme, le vieillissement est symbolisé par la perte.

Exemples :

       Diminution de la vision, de l'ouïe

       - La ménopause : perte de la capacité de procréation

       - La retraite : perte du temps de travail dans la société

       Diminution des activités physiques, perte de souplesse

       Diminution des capacités respiratoires, de l'appareil digestif (transit intestinal ralenti)

      - Diminution de la tolérance cardiaque face à l'effort

    - Vieillissement des cartilages, les artères se sclérosent, la vasodilatation est responsable de l'hypertension...

      - Réduction de la masse musculaire, diminution de la force...

      - Perte de la mémoire immédiate qui n'est plus aussi performante

     La mémoire de travail qui permet d'effectuer les opérations intellectuelles sont bien préservées, mais dépendantes des capacités d'attentions qui, elles, diminuent. La mémoire à long terme est altérée, mais la mécanique de la mémoire qui permet de stocker un souvenir à volonté reste performante. D'ou le radotage (qui rassure sur la mémoire et qui "annule le temps" par la répétition de la séquence).

     Le vieillissement impose avec les changements une adaptation, des abandons plus ou moins acceptés. Cette adaptation ne peut se faire que si l'on porte sur le monde un autre regard.

Vieillir, percevoir son vieillissement et celui de son entourage se révèle douloureux, et s'accompagne de symptômes tels que l'angoisse avec les prises de conscience. Les deuils successifs entrainent une réaction dépressive, normale, ( mais elle peut être renforcée avec l'entourage et ses réactions sur " les déficits et dépendance du vieux"). La réaction la plus fréquente est le repli sur soi, permettant à la personne âgée de ne pas trop souffrir. S'ensuit un travail de deuil qui s'impose, accepter l'impuissance de certaines de nos actions, accepter chaque perte en l'intégrant. Le vieillissement change notre manière d'être au monde.

S'approprier sa vie, avec la reprise du désir de vivre, nous inscrit

dans un sentiment continu d'exister, connecté au vivant en Soi

Le sophrologue et la personne âgée

les axes de travail proposés par la sophrologie adaptés aux personnes âgées :

  • Faire sortir de l'isolement et partager son éprouvé

  • Diminution du stress

  • Soulager les douleurs

  • Perception de son corps, avec douceur,et du schéma corporel, dans sa totalité, dans sa réalité de l'instant

  • Restauration du schéma corporel

  • Être moins focalisé sur une sensation pénible, la transformer et investir le corps dans sa totalité 

  • Libérer les tensions physiques et psychiques

  • Libérer les angoisses le déni, le refus... Mettre en mot, transformer

  • Améliorer le sommeil

  • Être en capacité d'accueillir, d'observer ce qui est là, intégrer

  • Jeux adaptés favorisant la mémoire

  • Jeux adaptés favorisant l'accueil des émotions

  • Jeux adaptés favorisant la création

  • Travail sensoriel

  • Restaurer l'unicité, l'harmonie corps esprit

  • Activer un lieu de ressource

  • Créer des nouvelles connections (nouvelles synapses)

  • Remettre en mouvement, défocaliser 

  • Redéploiement : restauration du désir, avoir des objectifs nouveaux, adaptés, se vivre avec une créativité nouvelle

Les axes de travail proposés par la sophrologie avec le personnel accompagnant dans les services de gériatrie :

  • Accueillir les paroles et les conséquences du stress

  • Diminution du stress

  • Soulager les tensions

  • Meilleures récupérations pendant les pauses

  • Perception de son corps, et du schéma corporel, dans sa totalité, dans sa réalité de l'instant

  • Prendre conscience de...

  • Se respecter

  • Mobilisation et objectifs nouveaux, plus en adéquation avec ce qui est vécu

  • Intégrer quelques outils de relaxation

Cabinet de sophrologie 

3, rue Emile Videau

 33 185 Le Haillan

  • Sophrologie équilibre et vitalité -

Tél : 00336 84 45 81 75

apc.patricia@free.fr

Sophrologie équilibre et vitalité

- Patricia Chaintreau

© 2017 par Patricia Chaintreau. Créé avec Wix.com

Mes photographies personnelles non libre de droit